Projet littéraire et artistique: 4e periode LA DESCRIPTION D’UNE OEUVRE PICTURALE

LA DESCRIPTION D’UNE ŒUVRE PICTURALE

Les Intelligences multiples P169, 189

Claude Monet 037.jpg

HISTOIRE DE L’ART ET ARTS VISUELS Reconnaître et décrire des œuvres visuelles: savoir les situer dans le temps et dans l’espace, identifier le domaine artistique dont elles relèvent, en détailler certains éléments constitutifs en utilisant quelques termes d’un vocabulaire spécifique
– exprimer ses émotions et préférences face à une œuvre d’art, en utilisant ses connaissances
– pratiquer le dessin et diverses formes d’expressions visuelles et plastiques (formes abstraites ou images) en se servant de différents matériaux, supports, instruments et techniques ;
– inventer et réaliser des textes, des œuvres plastiques, à visée artistique ou expressive.

– Projet photos (Intelligences multiples P223)

LECTURE  Extrait de la mare au diable de Georges Sand
-Lire à haute voix avec fluidité et de manière expressive un texte d’une dizaine de lignes, après préparation.
Lire silencieusement un texte littéraire ou documentaire et le comprendre (reformuler, répondre à des questions sur ce texte).
Dans une description, s’appuyer sur les mots de liaison qui marquent les relations spatiales et sur les compléments de lieu pour comprendre avec précision la configuration du lieu de l’action ou du lieu décrit.
Saisir l’atmosphère ou le ton d’un texte descriptif, en s’appuyant en particulier sur son vocabulaire.

LANGAGE ORALE – Décrire une image, un objet, une œuvre d’art (dictée), exprimer des sentiments, en s’exprimant en phrases correctes et dans un vocabulaire approprié.

REDACTION Rédiger des textes courts de différents types (descriptions) en veillant à leur cohérence, à leur précision (pronoms, mots de liaison, relations temporelles en particulier) et en évitant les répétitions. >> Description d’une œuvre, haïkus

 

VOCABULAIRE – Utiliser des synonymes pour éviter les répétitions (substituts des verbes voir, regarder (admirer, apercevoir, distinguer, discerner, entrevoir, lorgner, observer, scruter…) – Le champ lexical : inventaire d’adjectifs pouvant qualifier un lieu, un paysage (abandonné, accueillant, aride, calme, charmant, coloré, délabré, désert, gigantesque, morne, sordide, sinistre, verdoyant…), lexique de la description (boîtes à mots et à expressions)

GRAMMAIRE

Les fonctions
– Comprendre la différence entre la nature d’un mot et sa fonction. – Connaître la distinction entre compléments du verbe et compléments du nom.
Dans une phrase simple où l’ordre sujet-verbe est respecté :
.
identifier le verbe et le sujet (sous forme d’un nom propre, d’un groupe nominal ou d’un pronom personnel) ;
Reconnaître le COD, COI, COS (Intelligences Multiples P152)
Approche de la circonstance : savoir répondre oralement aux questions où ?, quand ?, comment ?, pourquoi ?
-Comprendre la notion de circonstance : la différence entre complément d’objet et complément circonstanciel (manipulations). –Reconnaître les compléments circonstanciels de lieu, de temps
Savoir amplifier une phrase simple par ajout d’éléments coordonnés d’adverbes, de compléments circonstanciels et de GN – Le groupe nominal : manipulation de la proposition relative (ajout, suppression, substitution à l’adjectif ou au complément de nom et inversement). *Cadavres exquis *Petit bac grammatical (un jour, un mot, P163) *Jeux d’écriture (P92) *Inclusion (P50) *Jeux d’écriture (P56) : le loup et le chien, le loup et l’agneau de La Fontaine *Poésie : Subordonnées circonstancielles p88 *la censure et le caviardage : (NRV, P67), le dormeur du Val, jeux d’écrit p100

Construire correctement des phrases négatives, interrogatives, injonctives. (Poésie P81-83)

CONJUGAISON -L’imparfait (un jour un mot  p134/poésie p97) -L’impératif : Poésie P107/ pour un art poétique

L’inspecteur Lafouine  et Je lis et je comprends Repérer dans un texte des informations explicites et en inférer des informations nouvelles (implicites)

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :