De nouveaux jeux d’écriture poétique

Quelques techniques d’écriture pour libérer sa plume

Jouer avec des règles ou des contraintes en poésie libère l’imaginaire et la créativité et permet d’améliorer ses connaissances sur la langue.

Plusieurs méthodes ont été mises au point par les surréalistes et le mouvement littéraire créé par Raymond Queneau, l’OULIPO, pour faciliter l’écriture et permettre à chacun d’exprimer ses émotions et ses sentiments.

Nous allons explorer ici d’autres jeux complémentaires qui peuvent permettre à l’enfant mais aussi à toute personne aimant l’écriture, de partager des moments agréables, d’échanger et de découvrir, tout en jouant avec les mots et leurs sonorités, des textes d’auteurs et de se construire ainsi une anthologie poétique.

Ces méthodes sont quelques fois utilisées en classe mais elles peuvent l’être aussi en famille.

Alors découvrons-les sans plus tarder.

 

Lien entre l’art et la poésie

  • Etablir des correspondances artistiques 

Partir d’une illustration, d’une photographie, d’une musique, de senteurs, d’un objet, d’une sculpture ou d’un spectacle de danse qui incite à l’écriture du poème.

  • Poème typographique

La fantaisie du poème repose sur le choix de la police, des caractères utilisés, leur grosseur, les traits, la disposition sur la page. La typographie fait partie du poème lui-même.

 

Jeux de mots

  • Charades ou devinettes poétiques 

Jeu d’esprit qui consiste à exprimer des mots ou des phrases par des lettres, chiffres et figures dont le nom offre de l’analogie avec ce que l’on veut.

  • Mots croisés

Faire réaliser des mots croisés dont les définitions sont poétiques

 

Travail effectué sur la versification

  • Le son répété

Ecrire un texte qui fasse revenir, de façon insistante, un ou plusieurs sons de la langue. (Allitérations ou assonances).

  • Holorimes

Deux vers homophones qui sans avoir ni la même orthographe, ni le même sens, se prononcent pareil.

  • Vers brisé 

Poème à secret, qui, si on le scinde en deux, est composé de deux poèmes distincts, ayant chacun du sens.

 

Manipulation de textes

  • Le caviardage

Il s’agit de raturer des mots, des passages d’un texte (extrait de livre en général), afin de modifier le sens du texte.

  • L’expansion

C’est l’inverse du caviardage. Il faut transformer un texte en ajoutant des mots et des passages nouveaux.

 

Elaboration d’un poème

  • Adresses poétiques

Il s’agit de rédiger l’adresse devant figurer sur une enveloppe de manière poétique, en créant si possible des vers et des rimes. L’adresse doit néanmoins rester compréhensible.

  • Centon

Poème constitué, à la manière d’un habit d’Arlequin, de vers empruntés à différents poèmes de différents poètes. Il est préférable pour les construire de choisir des vers de même longueur, d’en respecter les rimes, et de conserver une unité de sens.

  • Poème carré

On place 4 mots aux 4 angles d’un carré, et on les combine dans tous les sens, en ajoutant les mots de liaison nécessaires, pour que les phrases ou le quatrain ainsi créées aient du sens.

  • Texte farci 

Retirer des extraits d’un texte poétique pour les remplacer par des extraits d’autres textes.

  • L’écriture effervescente 

Produire un texte à plusieurs en temps limité avec les mots ou expressions trouvés dans d’autres poèmes.

 

A vous maintenant de jouer avec les mots et de libérer votre créativité. A vos plumes !…

 

Pour plus d’informations, lire :

  • Jouer avec les poètes, de Jacques Charpentreau. Ed. Livre de Poche Jeunesse
  • L’atelier de poésie, Pierre Coran et Pascal Lemaître, Ed. Casterman
  • Ateliers d’écriture à l’école élémentaire. 60 jeux poétiques de Dominique Mégrier. Ed. Retz

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :